Articles

Melbourne - Championnat du Monde

Image
C’est 1 an et demi après le début de mon nouveau mode de fonctionnement et du mondial 2018 que je me retrouve en Australie à Brigthon à 15 minutes de Melbourne pour le championnat du monde 2019. J’ai donc le statut d’équipe de France ‘‘Free lance’’. Afin de m’acclimater aux températures et au décalage horaire j’ai décidé d’arriver 3 semaines avant le début du championnat. Le fait d’être indépendant me permet d’avoir une très grande flexibilité sur mon choix de partenaire d’entraînement. En revanche, étant limité financièrement, j’ai fais le choix de ne pas prendre d’entraîneur sur cette régate afin de privilégier un matériel adéquate et neuf pour le championnat. Choix qui s’est avéré judicieux!
Je fais un excellent début de régate en étant dans le top 10 les premiers jours dans un vent léger à medium. Dès que la météo a dépassé les 15 nds de vent j’ai eu un petit déficit de vitesse. D’où l’importance d’avoir fait le championnat avec mon matériel de référence. En effet, je sais maintena…

JAPON - Test avant J.O.

Image
De nouveau au Japon sur le plan d’eau des Jeux Olympiques pour la dernière étape du World Tour 2019. Comme tous les ans, 2019 est composé: d’un Wold Tour avec 3 étapes ap- pelées World Cups, d’un championnat d’Europe et d’un championnat du monde. Cette dernière World Cup est la dernière régate au Japon avant les Jeux Olympiques. N’ayant qu’un seul bateau en ma possession (à cette période en route pour Melbourne), j’y suis allé avec un bateau de location loué au Finlandais. Le Finn étant un bateau à développement il n’est pas aisé de naviguer avec le bateau d’une autre personne. C’est comme si Lewis Hamilton prenait une Renault la veille d’un grand prix. Je savais donc qu’il me serait difficile de ri- valiser sur cette épreuve mais l’objectif était d’accumuler de l’expérience sur le site afin d’affiner mes connaissances et ma technique sur le plan d’eau. La façon de barrer le bateau et la lecture du vent étant totalement différentes d’une baie à une autre.
Comme je l’avais imaginé, il n…

Mondial J80 Bilbao

Image
Dans ma recherche de progression et d’échanges, j’ai décidé de créer un projet d’équipage avec d’autres athlètes de voile olympique. En effet, j’ai constaté que l’on reste cantonnés dans notre discipline sportive et que les échanges transversaux avec d’autres sportifs sont limités à de simples échanges de courtoisie. Afin de creuser le sujet j’ai décidé de monter un équipage de 4 personnes afin d’aller faire le champion- nat du monde de J80. Le J80 est le monotype de sport de référence. C’est-à-dire que le bateau est sportif et surtout que ce sont tous les mêmes. Ce sont donc les compétences de l’équipage qui font la différence. L’équipage était composé de Clément Pequin qui est en sélection olympique en 49er (bateau Olympique rapide en double), Adrien Mestre qui fait de la planche à voile Olympique RSX et Mathieu Bourdais qui est un ancien coureur de 49er. Ce championnat du monde était donc un beau défi car nous ne connaissions pas bien le bateau et étions face à des adversaires qui …

Européen Athènes

Image
Cette année, le championnat d’Europe est une épreuve capitale pour la route vers Tokyo. En effet, ce championnat fait partie des épreuves de sélection des pays pour participer aux Jeux Olympiques. La France, subissant les ingérences de l’Équipe de France, n’est pas encore qualifiée pour les Jeux Olympiques. J’attaque donc cette régate avec un objectif de premier Européen non sélectionné. Le travail physique a été fait suite au dernier championnat. Le travail mental également mais est plus difficile à évaluer. En effet, il est possible de quanti- fier le travail physique avec des tests de forces, de cardio, VO2 mais le travail mental n’est pas quantifiable et est difficilement visible du fait de son influence sur tous les autres points: physiques, tactiques et techniques.
C’est un très bon début de régate, ce qui est très certainement un de mes points forts. Je sais commencer les régates alors que certains sont timides sur les premiers jours. Je suis en jeu jusqu’à la fin pour la qualif…

Eurosaf Palma de Majorque

Image
Le trofeo princesia Sofia se court tous les ans sous le soleil de Palma de Majorque fin mars début avril avant l'arrivée de tous les vols low coast du monde entier. C'est donc dans ce créneau que l'on peut profiter des chaleurs printanières des îles Baléares avant l'invasion germanique et anglo-saxonne !
C'est encore une fois tout le gratin mondial de la voile qui se retrouve pour la première grande régate de l'année. L'hémisphère Sud revient de son été donc entraîné au maximum et le Nord valide le travail de fond de l'hiver. Pour ma part c'est une première après un fonctionnement complètement repensé sorti d'un système qui ne me convenait plus. En effet, suite à un désaccord de philosophie j'ai choisi de prendre le large vis à vis de l'équipe de France dans laquelle je ne pouvais plus m'épanouir ni performer. Palma était donc le test de ma nouvelle méthode d'entraînement basée sur le lâché prise, l'ouverture de la création d&…

Objectif Olympique

Image
Je suis extrêmement content de vous présenter mon NOUVEAU PROJET.
L’objectif reste le même : JO de TOKYO 2020, mais la façon de travailler change.
Suite aux deux dernières années et au championnat du monde 2018, j’ai choisi de partir dans une philosophie de travail différente qui me correspond à 200%.

Cette Philosophie est basée sur l’ouverture et la diversité. Avec entre autres, un apprentissage des compétences des concurrents en multipliant la diversité de confrontation. Cela me permettra de mieux connaître la concurrence et surtout de pouvoir m’améliorer ou conforter certains points nécessaires à la performance. Les entrainements à La Rochelle me permettrons d’améliorer ma technique et le physique. Toujours dans cet objectif de diversité, je compte naviguer sur différents types de bateau venant accentuer mon background de planche à voile, de transatlantique de match racing et d’habitable ce qui me permettra d’accélérer une éventuelle reconversion après 2020.
Ce système d’entraînement…

World Cup - Hyères

Image
Seulement deux petites semaines après le trophée Sofia de Palma, la world cup d’Hyères a débuté!
Hyères est l’un des évènements de l’année où l’équipe de France de voile se réunit. C’est l’oc- casion pour nous tous d’échanger avec les athlètes, entraineurs, kinés, STAFF médical et la cellule performance de toutes les séries. Sur cette régate nous avons travaillé avec un chercheur du Technosport de Marseille sur notre capacité de concentration et de récupération.
Au niveau des conditions météos, ce fût de nouveau une semaine très peu ventée. Le vent a soufflé au maximum à 12 nœuds. Il y a donc eu de très longues périodes d’attente du vent à terre comme sur l’eau. Patience était donc le maître mot de cette semaine. J’ai réussi à rester concentré tout au long de la semaine avec une très bonne troisième journée avec deux passages en tête.
En revanche, la constance n’était pas au rendez-vous.
Ce point perfectible devient une priorité dans mon entrainement.